Histoire

De Charlipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

République Charlocratique du Charlistan

Géographie

Localisation du Charlistan

Le Charlistan [t͡ʃarlistan] ,en forme longue la Principauté du Charlistan, est un pays d’Europe de l'ouest, bordé par la France, le Royaume-Uni, la Mer du Nord et la mer Celtique.Le pays étant donc situé entre le Royaume-Uni et la France, cela a permis lors de son apparition aux deux puissances d'être reliées par la terre (ce qui a aussi détruit le commerce du Havre et de Dunkerque). Le pays est divisé en deux parties, le grand Charlistan, territoire de la nation et du peuple Charlesque et le Petit Charlistan toute petite région vouée au Charlicanisme. Le pays a un climat tempéré et doux, et il y pleut assez régulièrement.

Politique

Le système politique du Charlistan est somme toute très simple : c'est une Charlocratie (=Démocratie des Charles). Ici le but est de donner le plus de pouvoir possible aux Charles. Ainsi très vite sont apparues 2 divisions (puis 4 autres) regroupant tous les Charles, sans compter les divisions officieuses comme la DSuisse. Chaque division a donc choisi trois Charles qui se sont constitués en un groupe de référents servant à faire remonter les initiatives de tous les Charles aux Charles des autres division. La première division a pour référents Charlechauve, TovarichCharles et Charlecp Tayyap Charldogan ; la deuxième a Charles Ingalls, Amiral Charles der VolksMarine, Charles police et Le Charles Dassault ; quant à la troisième division qui existerait peut-être éventuellement, des sources concordantes désigneraient un certain "Bacharles al Assad" ainsi qu'un prénommé "Richarlieu" et enfin quant à la quatrième division ; Charlocrate , anciennement frère défunt CharlesEtNoir et Charles Marx. Néanmoins nos sources sont maigres et l'existence de cette division n'est que pure théorie. Le Camarade Charles n'est qu'un guide, il n'a pas de pouvoir politique. Enfin, le pape, actuellement Charlusescu 1er fait office de guide du Charlicanisme mais il est aussi présent dans le groupe des référents et exerce donc un pouvoir politique.

Il existe une institution politique au Charlistan : le Référendum d'Initiative Charlienne qui sert à faire voter les propositions (raids ou autres), qui est par ailleurs la seule institution politique en marche à l'heure actuelle. Néanmoins d'autres ont existé comme l'Agence Charles Presse, premier journal du Charlistan, la médaille du mérite qui récompensait les Charles méritant et le Charlement, premier organe de vote pour les Charles. Enfin très récemment à l'initative d'un Charles visiblement affilié à aucune division (peut être la troisième mais rien ne nous le prouve) et qui se prénommerait Charlocrate une constitution. La Constitution a été écrite par tous les Charles qui le désiraient et votée par tous. Le Charlistan est un pays observateur à L'ONU et seule la Turquie ne le reconnait pas comme un pays du fait de l'engagement du Charlistan et de la Charlosphère pour la reconnaissance du génocide Arménien.

Histoire

La République Charlocratique du Charlistan fut fondé en 2020 par l'actuel président d'honneur du Charlistan : "Camarade Charles". Sous ce pseudonyme se cache un jeune homme habitant à Saint-Etienne du Rouvray ; décrit par la Gazette du Charlié, qui est un journal d'opposition à scandale, comme "Prolétaire la nuit, Bourgeois le jour". Mais derrière le Charlistan il y a aussi la Charlosphère, fondée par les premiers Charles lorsque ceux-ci commencèrent à se faire passer pour le Camarade Charles originel qui multipliait les comptes secondaires pour empêcher ses adversaires de fuir le débat. Et c'est dans une guerre acharnée contre les nationalistes turcs niant le génocide Arménien que se créa cette Charlosphère, qui trouva refuge sur ces terres nouvellement sorties de la Manche. Depuis lors la Charlosphère, n'a eu de cesse de lutter contre les négationnistes de tout poil, les SJW et autres diseurs de vérités non sourcées. La Charlosphère a traversé de nombreuses crises ; d'abord une réforme religieuse suivie du départ du premier pape qui nomma son héritier, Charlusescu 1er, lui même. Au même moment, un certain Charles Luther commença à promouvoir un culte religieux non voué à Michel Clouscard et cela fut finalement acté dans la Constitution du Charlistan. Le premier parti du Charlistan, le PRCC (Parti Révolutionnaire Communiste Charlistanais) fit son apparition, mené par un charles inconnu jusque lors qui gagna rapidement en popularité: Nikolaï Charles Lejov. Réunissant de nombreux Charles, le PRCC gagna très rapidement en popularité. Les partis n'ayant pas de pouvoir le Charlistan étant une démocratie directe, son principale travail est de propager l'idéal communiste dans la charlosphère et en dehors. La nouvelle reine, Multiface, fit de son leader son premier ministre.

Discordes et Dissidence

Le Charlistan et la Charlosphère étant une communauté très variée et hétéroclite, il apparut de nombreuses dissensions. La première fut avec Charles Napoléon, homme très influent au début de l'histoire de cette dernière qui quitta tous ses postes sous le feu des critiques. Il quitta même la Charlosphère un temps et n'eut de cesse de se battre pour un Charlistan moins sérieux plus axé sur des raids et du troll. Dans une interview à la Gazette du Charlié il dénonça, je cite: "des Charles jaloux de ma réussite au début de la Charlosphère, j'avais créé le Charlement et la médaille Charles. La d2 était jalouse et a voulu que je parte car je m'étais moqué d'eux (ils sont trop idiots pour reconnaître le sarcasme)". Charloraptor fut également une figure dissidente, luttant contre "l'oligarchie du Charlistan" et se battant pour son pays et sa division (la deuxième). Selon la Gazette du Charlié, il y aurait une statue de lui sur la place principale du Petit Charlistan. Il a écrit deux livres "Comprendre le Référent" et "Sociologie du Référent" dans lesquels il attaque vivement ce qu'il considère comme "ces abominations à visage humain" plus communément appelés Référents. Il nie l'existence du nouveau pape, pourtant reconnu par la majorité de la Charlosphère.

La Gazette du Charlié quand à elle est un journal tout nouveau mais qui a déjà fait scandale se plaçant en opposition avec le journal plus neutre et plus vieux qu'est Charlot Hebdo. Il faut aussi noter l'apparition d'un tout jeune journal nommé Vcharlectuelles. Mais il existe une querelle plus grande encore qui elle a secoué tout le charlistan: la pizza chèvre-miel. En effet très vite certains Charles ont parlé de ce mets qu'ils affectionnent tout particulièrement pour certains. Et c'est ainsi que débuta une quasi guerre civile opposant ceux qui voient ce plat comme un délice et ceux qui considèrent que c'est une hérésie. Le débat à l'origine fut lancé par deux vétérans de la charlosphère: charlesquialawifi guerrier connu pour son nombre élevé de raid et tovaricharles grande vétéran très impliqué également. Le premier défendait la pizza chèvre-miel et la seconde la conspuait. Petit à petit le débat a pris de l'ampleur et s'est étalé sur deux jours, marquant durablement la charlosphère et le charlistan. La charlosphère était en trains de s'apaiser après ce débat mouvementé quand soudain, durant la guerre face à pwine et la "Ligue du Zbeul" un étrange virus se répandit dans la D1: La Lopezid-20. Ce virus fort mystérieux transforma nombre de Charles de cette même division en membre de la famille Lopez: Tovaricharles, Charles Stone... Même le pape fut touché. Néanmoins le virus se répandit peu en dehors de la D1 et seul quelques Charles à l'extérieur de cette dernière furent touchés grâce au traitement du docteur Charles Raoult! Un des Charles les plus influents par sa popularité mais aussi un des plus controversés est sans aucun doute Chamarade Carles. Nommé Roi du Charlistan (titre honorifique, reconnu par la justice), Il fut la cible d'attaques le traitant de pédophiles à cause de nombreuses photos qu'il a posté, tirées de jeux vidéos montrant des "Lolis" (dessins représentant des filles en apparence très jeunes, le plus souvent dans des conditions érotiques). Un rassemblement de Charles porta plainte auprès de la jeune justice Charlistanaise. D'un côté, l'accusé défendu par le pape de l'époque: Charlusescu. De l'autre un procureur de la D2: Charles le Beauf. Les échanges furent véhéments, mais la justice finit par trancher et déclara Chamarade Carles innocent. Mais le personnage resta très controversé et s'enfuit en Irlande d'où il insulta plusieurs fois le Charlistan. Finalement les citoyens du Charlistan proclamèrent sa soeur (et amante) reine, mettant en place une situation de co-règne (symbolique toujours). Charles Napoléon fut définitivement banni de la Charlosphère après un différent avec les référents. La décision fut critiqué, les accusations de tentatives de putsch étant niées par ce dernier. Il reste en bon terme avec la Charlosphère car personne ne pourrait nier l'importance qu'il a eut.

Religion

Le Charlistan n'a pas de religion officielle mais la religion principale est le Charlicanisme, dont le chef suprême est le pape. L'actuel pape est Charlusescu 1er nommé par le pape précédent ce qui fait d'ailleurs de lui un pape très contesté. Il existe aussi un Chardinal et un père Charles dont le rôle est de transmettre le Charlicanisme et de répandre la parole du Grand Charles sur Terre. La majorité des fidèles et le pape lui-même considèrent Michel Clouscard comme le prophète de cette religion mais certains le refusent. D'ailleurs, un amendement présent dans la constitution, proposé par un certain Charles Luther, stipule que Michel Clouscard ne doit pas être considéré comme le seul dieu ou prophète de la foi. En règle générale le Charlicanisme est pratiqué de manière très personnelle, alternant Clouscard, Charles ou Marx en prophètes dieux ou apôtres et cela ne pose aucun problème. Une doctrine très liée à cette foi est l'universalisme Charlien, développé par Charlocrate qui vise à maintenir la paix entre les divisions et à unifier les Charles dans l'amour et la lumière du Grand Charles. Charlechauve fût aussi le premier imam du Charlislam, devenant le premier et le seul imam du charlistan.

Raids et guerres

Le Charlistan est en guerre depuis sa création et ce sur plusieurs fronts. Le premier est celui contre les nationalistes Turcs niant le Génocide Arménien . Celui-ci fait rage depuis toujours mais les Charles ont respecté un cessez-le-feu lors de la journée mondiale de la commémoration du génocide arménien le 24 Avril. Dans un même temps les Charles, et plus particulièrement ceux aux sensibilités de gauche, se battent contre la "gauche caviar", qui "joue le jeu des capitalistes en divisant le prolétariat pour mieux l'asservir". Cette "gauche caviar", dénonçant des inepties telles que l'inexistence du racisme anti-blanc ou encore le racisme systémique en France, est aussi surnommée SJW (=Social Justice Warrior). Mais les Charles ont aussi lancé des raids (assaut en français) sur diverses personnalités publiques, les deux principaux et les plus récents étant Marlène Schiappa et Alexandre Bennalla. En outre, les Charles débattent toujours avec tout le monde et certains sont même bloqués par des centaines de personnes. Un article de la Constitution du Charlistan prévoit qu'un Charles ne se défilera jamais et n'usera jamais d'aucun sophisme.

Le charlistan est également entré en guerre contre un certain "Pwine". Ce dernier, anarchiste auto-proclamé a infiltré le discord des Charles, pourtant extrêmement protégé par un statut publique et des invitations traînant un peu partout sur twitter. Il y resta un moment, récoltant les informations les plus sensibles au coeur de la charlosphère. Il réussit même l'exploit de doxxer un charles, "Logan Charles". Mais le Charlistan ne pouvait tolérer cela, ainsi le Camarade Charles lui-même entra dans ce conflit. Les actes de violences allèrent crescendo jusqu'aux menaces de morts. Au final, cette affaire ira même jusqu'à la justice française selon le Camarade Charles.

La capacité de troll de la charlosphère atteignit son apogée lorsque les membres de cette dernière, menée en secret par le machiavélique charles raptor fomentèrent ni plus ni moins que la simulation de la dissolution de la charlosphère. Un groupe secret apparu, d'abord restreint puis de plus en plus large jusqu'à l'heure fatidique. L'opération se lança par le départ de Charlocrate qui accusait, fausses preuves à l'appui, charles le chauve et bacharles al assad d'être des racistes de la pire espèce. Peu de temps après c'était à Tovraicharles de s'en aller, accusant charles raptor d'être le plus odieux des sexistes. Ce dernier fut d'ailleurs tout au long de cette mythique soirée accusé d'être un manipulateur égocentrique notoire. Le but était de se gausser du Camarade Charles originel et des adversaires du Charlistan mais l'affaire prit une ampleur phénoménale, et beaucoup saluèrent la charlosphère une dernière fois. La réaction du camarade Charles prenant du temps à venir c'est vers 00h15 que tous les charles se "recharlisèrent" et allèrent raid sous son tweet d'adieu à l'aide de cette magnifique photo, faite par Charles le Beauf. Ainsi se conclut la plus belle soirée du Charlistan, les divisions étaient plus unifiées que jamais. Beaucoup critiquèrent cette action, et elle est critiquable sous bien des aspects, mais elle s'est magnifiquement bien terminée, les tweets originaux ayant été supprimés. De nombreux internautes furent émus par ces déclarations, entraînant une vague de soutien énorme envers tovaricharles et charlocrate. Il faut quand même déplorer la perspicacité de Miss Clikk, "meilleure ennemie" de la charlosphère qui a permis à ses acolytes de ne pas tomber dans le panneaux.